Sénégal : Convocation «suspecte» par la police d’un rappeur proche de l’opposant Idrissa Seck

Sénégal

©koaci.com – Samedi 1er Décembre 2018 – Au Sénégal, l’artiste-rappeur Daddy Bibson a déféré ce vendredi à la convocation du commissariat de la police de Thiès. Une convocation qui intervient alors que cet As du hip-hop sénégalais a récemment a appelé à voter Idrissa Seck  pour la prochaine présidentielle, comme constaté par KOACI.

Daddy Bibson a été auditionné pendant plus de 2 tours d’horloge. Mais déjà, l’on se demande, qu’est-ce qui s’est réellement passé nécessitant une convocation reçue hier par le rappeur vers les coups de 22 heures de la part des limiers?

Selon nos informations l’affaire remonte à 2007. À cet époque, le nommé A. Salam , qui voulait rejoindre l’Europe, aurait remis la somme de 800.000 F Cfa à l’artiste pour les besoins des démarches relatives à son voyage.

Las d’attendre, c’est-à-dire 11 ans plus tard, il a décidé de porter plainte contre lui pour non-respect des clauses de leur contrat.

C’est ainsi que la convocation est tombée hier nuit entre les mains du rappeur qui, de son côté, n’a pas beaucoup tardé pour déférer à celle-ci auprès des limiers.

D’après les indiscrétions, une odeur de manipulation politique plane sur cette affaire, vu que Daddy Bibson  a déclaré publiquement son soutien à Idrissa Seck  en mentionnant qu’il est  » le seul candidat sérieux en 2019″.

 » Il a été convoqué à la veille de son concert à Thiès  . Et tenez-vous bien, il va procéder samedi au lancement de son nouvel album avec un morceau dédié au président du parti Rewmi « , a lancé un de ses souteneurs, faisant le pied de grue devant le commissariat de la police de Thiès  .

Ainsi, le concert de l’artiste qui compte quitter la musique contemporaine au profit de la musique  » spirituelle », promet de réunir le gotha de l’arène politique thiessoise.

Sidy Djimby Ndao , Dakar