Un député explique aux Ivoiriens vivant au Sénégal la nécessité d’adhérer au RHDP

Sénégal

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Le député ivoirien Dr Jean-François Sonan, membres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, majorité présidentielle en Côte d’Ivoire) a annoncé, samedi à Abidjan, avoir expliqué aux Ivoiriens vivant au Sénégal la nécessité d’adhérer à cette coalition qui permet aujourd’hui au pays d’avoir un rayonnement national et international.

L’honorable Dr Sonan a séjourné fin avril à Dakar où il a rencontré la Fédération des amicales des ressortissants des Ivoiriens au Sénégal (FARIS) ainsi que l’Amicale des élèves, étudiants et stagiaires ivoiriens au Sénégal (AMEESIS).

« Ces rencontres ont été l’occasion pour mon collègue, l’honorable Dr Karim Kouyaté et moi d’expliquer aux Ivoiriens vivant au Sénégal notre adhésion au RHDP », a-t-il déclaré dans un point de presse du bilan de ce séjour dans la capitale sénégalaise pour faire la « promotion des actions du RHDP, du président Alassane Ouattara et du gouvernement ».

Pour lui, la situation de paix et de développement que connaît la Côte d’Ivoire ces dernières années, la construction de plusieurs infrastructures (ponts, routes…) ainsi que des investissements massifs dans la sécurité, l’éducation et la santé sous la houlette du Chef de l’Etat Alassane Ouattara ne doivent laisser personne  indifférente.

«La politique n’est pas le culte de la personnalité (…) On peut critiquer mais quand c’est bien, il faut avoir aussi le courage pour le dire », a poursuivi Dr Jean-François Sonan qui dit avoir invité ses compatriotes vivant dans le pays de la Téranga à s’investir et s’engager au RHDP.

Par ailleurs, les ressortissants ivoiriens ont soumis quelques doléances aux parlementaires de leur pays. A ce sujet, ils souhaitent avoir la possibilité d’établir ou de renouveler leur Carte nationale d’identité (CNI) sur place au Sénégal au moment venu.

Avant de prendre congés des Ivoiriens de Dakar,  Jean-François Sonan élu dans la circonscription électorale de  Kouassi-Datékro (Koun-Fao, Nord-Est)  leur a offert 1,5 million Fcfa pour la pose de la première de leur siège qu’ils ambitionnent de construire dans la capitale sénégalaise.

LS/APA