Sénégal, enjeux 2019

Sénégal

EXCLUSIF SENEPLUS – Jusqu’à l’élection présidentielle de février, publication d’une série d’articles d’analyse de fond des défis qui se posent au développement du pays – La conversation est dès à présent ouverte et tout le monde peut y prendre part.

#Enjeux2019 – A partir de cette semaine, SenePlus.com lance un projet de publication d’une série d’articles d’analyse de fond des principaux défis qui se posent au développement du Sénégal.

« Enjeux 2019 », titre de cette série de publications que vous retrouverez sur SenePlus.com et dans les colonnes de quelques uns de ses partenaires de la presse écrite, a pour objectif de susciter, de mener, d’entretenir et de prolonger dans le fond et dans la durée des débats nationaux d’ici au 24 février 2019, date de la prochaine élection présidentielle.

Avec le soutien de la fondation Open Society Initiative for Africa (OSIWA), SenePlus a sollicité plusieurs contributions écrites auprès d’experts, d’activistes, et de leaders d’opinion représentants un groupe de citoyens divers en tous points : âge, genre, ethnie, religion, opinion ou engagement politique, école de pensée philosophique ou idéologique, et spécialité professionnelle notamment.

Les discussions, les conversations et les débats autour des « Enjeux 2019 » seront menés sous un angle non-partisan.L’intention est sous-tendue par l’idée selon laquelle, quelle que soit l’administration qui sera aux affaires après la prochaine présidentielle, nous devrons tous ensemble, malgré nos approches différentes, voire divergentes, sinon trouver des solutions, au moins faire des progrès significatifs dans certains domaines. Car, cela relève d’une exigence populaire et bien souvent également, une exigence de bon sens.

Tous les sujets de fond seront abordés. Ensemble, nous réfléchirons aux questions de gouvernance, d’éducation, de formation, de la place de nos langues nationales, de celle des femmes dans toutes les sphères de la société, du rôle des médias, des défis d’Internet et des réseaux sociaux, de la santé publique, de la monnaie, de la gestion des ressources naturelles, de la politique africaine et internationale, de la défense et de la sécurité, de l’environnement, du sport, etc.

Les points de vue des femmes et des jeunes seront transversaux à toutes ces questions. 

Il s’agira de rendre compte des défis qui se posent de manière spécifique aux femmes qui représentent la majorité de la population du Sénégal. Où en sommes-nous par rapport à l’égalité en droit entre hommes et femmes ? Quelles mesures et quelles réformes pour faire face à la violence sur les femmes dans la sphère domestique ? Comment discuter et agir face à la mendicité infantile ? Les questions sont bien nombreuses.

Quant aux jeunes, les textes de SenePlus et ses partenaires refléteront la maturité politique d’une partie de cette jeunesse et son appropriation des enjeux immenses qui se posent à un pays à bâtir ensemble. Les contributions des jeunes femmes et des jeunes hommes auront ce sens profond qu’elles proviennent du cœur social d’un pays jeune. Elles constitueront le propos de celles et de ceux sur qui le pouvoir à venir en février 2019 s’exercera.

Pour prolonger, étendre et diversifier les conversations, SenePlus.com interpellera régulièrement, sur des plateformes multimédia, des citoyens dans les rues du pays et ailleurs pour avoir en diola, en pulaar, en wolof et en français, leurs perspectives sur les « Enjeux 2019 ».

Après l’élection, plusieurs formules pour poursuivre les discussions sur les « Enjeux 2019 – 2024 » seront proposées à tous les acteurs sociaux. D’un ouvrage aux conférences et autres espaces de discussion, il s’agira de poursuivre cette réflexion endogène sur le développement du Sénégal.

Tous ceux qui souhaiteront contribuer ou réagir aux articles publiés dans cette série « Enjeux 2019 » sont invités à nous contacter par email à l’adresse : article@seneplus.com.

Rokhaya Diallo, Hamidou Anne, Penda Mbow, Alymana Bathily et René Lake

Originally posted 2018-12-19 12:41:17.