Sénégal : décès de l’une des jumelles siamoises récemment séparées

Sénégal

La cellule communication du Centre hospitalier national pour enfants Albert Royer de Dakar a annoncé, dans un communiqué reçu lundi à APA, la mort de l’une des jumelles siamoises séparées avec succès mercredi dernier.

« Le samedi 22 décembre 2018 à 23 heures, nous avons constaté le décès du bébé Adja à l’âge de 52 jours, soit 3 jours après l’opération de séparation des siamoises. L’enfant a présenté une complication de sa cardiopathie et est décédée au cours d’une hémorragie digestive massive », renseigne le communiqué.

Selon la cellule communication du Centre hospitalier national pour enfants Albert Royer, la jumelle décédée avait « une malformation cardiaque et un petit foie ». Avant l’opération, les chirurgiens s’étaient rendus compte que le foie liait principalement les jumelles siamoises, de même qu’elles étaient unies par le sternum (os plat situé au niveau de la parte antérieure de la cage thoracique) et le péricarde (enveloppe du cœur).

A en croire, les médecins de ce centre hospitalier, « Sophie, l’autre jumelle, est au 4ème jour après la séparation et son état est satisfaisant ».

Avant leur opération, les jumelles siamoises avaient été hospitalisées pendant 48 jours au Centre hospitalier national pour enfants Albert Royer. Juste après cette prouesse médicale, le Pr Gabriel Ngom, qui a dirigé l’équipe de spécialistes composée de six chirurgiens et cinq anesthésistes, avait précisé que « l’intervention s’est déroulée pendant six heures ».

Originally posted 2018-12-25 15:01:14.