Plan Sénégal Emergent VERSUS Plusieurs Stress Emergents

Sénégal

Décidément, ‘’Sunu Gaal’’ entretient avec la polémique une relation de longue date. D’abord, c’est la pomme de discorde autour des parrainages validés ou rejetés par le Conseil constitutionnel. Encore que tout le Sénégal politique a tendu, hier, son oreille du côté des grilles de la Juridiction.
Ensuite, ce sont les politicards qui menacent de brûler notre seule richesse, le pays. Pour leurs simples plaisirs, autour des rentes que va engendrer le Pouvoir, au lendemain de la Présidentielle du 24 février 2019.

Malheureusement, seul Dieu sait de quoi demain sera fait, si les candidatures de Khaf’ et ‘’Xessé boy’’ sont déchirées par les Sept Sages.

Enfin, Gaston Mbengue et Aziz Ndiaye, sur qui on comptait pour chasser le stress national, ont fini par vampiriser notre repos dominical d’hier.
Ils ont arnaqué bien des férus de lutte avec frappe qui avaient acheté des ‘’pass’’ pour suivre le choc en direct, mais qui n’ont vu, finalement, que du feu. Et, au regard de tout ce cocktail explosif, pas exagéré de dire que le Plan Sénégal Emergent (PSE) vire à Plusieurs Stress Emergents (PSE).

Mame Sagar (Billet-SourceA)

Originally posted 2019-01-16 10:18:10.