Les Loirétains Éric et Lilian ont traversé le Sénégal et distribué deux tonnes de fournitures scolaires

Sénégal

Chaque jeudi, La Rep’ vous présente une histoire ou initiative positive : c’est l’happy hour ! Cette semaine, on se penche sur la mission (accomplie) d’Éric et Lilian, qui rentrent d’un voyage extraordinaire sur le sol africain. Avec l’association Des crayons au Sénégal, ils ont parcouru plus de 10.000 kilomètres et distribué deux tonnes de fournitures scolaires.

Éric Goujon l’avait rêvé, il l’a fait. Il y a dix ans, il avait promis aux enfants du Sénégal de revenir, les bras chargés de fournitures scolaires pour aider les populations déshéritées et, notamment les écoles.

Au titre de l’association qu’il a créée, Des crayons au Sénégal, il a préparé cette extraordinaire aventure pendant un an, avec l’aide de son ami Lilian Raveleau, professeur au collège Montesquieu d’Orléans. C’est depuis Jargeau qu’Éric est parti, le 21 janvier 2019, à bord d’un camion rempli grâce à l’élan de générosité suscité par leur appel aux dons. En effet, deux tonnes de fournitures ont été collectées auprès des écoles, des grandes enseignes et des particuliers.

Deux collèges, une trentaine d’écoles et une pouponnière

Profitant des vacances scolaires, Lilian l’a rejoint le 8 février au Maroc. Le voyage n’a pas été un long fleuve tranquille : panne, visas, douanes, caution, rien ne leur a été épargné mais rien n’a arrêté les deux complices. Après 23 jours de route, ils sont arrivés en terre sénégalaise pour un périple qui les a conduits de Saint-Louis à la Gambie. Au hasard des pistes, ils ont visité deux collèges, une pouponnière et une trentaine d’écoles où ils ont distribué les dons.

Ils ont constaté, avec émotion, combien les établissements sont démunis, combien les conditions d’enseignement sont difficiles, avec 75 élèves par classe en moyenne (l’une en comptait 104 !). « On se cachait pour que les enfants ne nous voient pas pleurer. » Mais la foi des enseignants les a impressionnés. Sans parler de l’accueil qui leur était réservé, entre chansons, lettres et remerciements, qui les ont beaucoup touchés.

Des anecdotes, Éric et Lilian n’en manquent pas. Ils les partageront avec l’ensemble des donateurs, à qui ils donnent rendez-vous ce vendredi 12 avril, pour un voyage en images, à Sandillon.