Le message de léglise en perspective de la présidentielle 2019

Sénégal

La communauté chrétienne a fêté Noël dans la paix et la communion hier, mardi 25 décembre. Déjà, le lundi 24 décembre, veille de la fête de la Nativité, commémorant la naissance du Christ, l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, a annoncé la couleur. Dans son traditionnel message, qui intervient dans un contexte de veille de présidentielle tendu, le chef de l’Eglise sénégalaises a invité les politiques, l’Etat et les citoyens à se donner «ensemble les moyens de vivre une élection juste, transparente et démocratique» en se comportant «en vrais citoyens» lors de la présidentielle du 24 février 2019. Les évêques, vicaires et autres religieux lui emboiteront le pas lors des messes de minuit dites dans toutes les régions du Sénégal à l’intention des fidèles, dans le cadre la fête de Noël.

MGR BENJAMIN NDIAYE, ARCHEVEQUE DE DAKAR :  «Donnons-nous les moyens de vivre une élection juste, transparente et démocratique»

«Chers amis, nous approchons du 24 février 2019, qui verra notre cher pays, le Sénégal, vivre à nouveau une élection présidentielle. Il doit être aussi normal pour nous tous de nous comporter en vrais citoyens responsables et exemplaires dans nos prises de paroles comme dans nos faits et gestes.» C’est l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye qui annonce ainsi à la classe politique et à l’ensemble des populations sénégalaises la conduite à tenir, pour que le Sénégal sorte indemne de la présidentielle du 24 février 2019. Dans son traditionnel message de Noël, en plus d’appeler les Sénégalais à se comporter «en vrais citoyens», l’archevêque de Dakar a invité tous les acteurs à se donner «les moyens de vivre une élection juste, transparente et démocratique… sans contestation pour garantir la paix sociale au bénéfice de tous», lors de la prochaine présidentielle. «Il doit être aussi normal que les jeunes s’appuient sur les valeurs citoyennes incarnées par leurs aînés. Donnons-nous donc ensemble les moyens de vivre une élection juste, transparente et démocratique. Une élection sans contestation pour garantir la paix sociale au bénéfice de tous», a-t-il ajouté. Pour cela, Mgr Ndiaye a exhorté les acteurs politiques à mettre en avant la vérité et à bannir toutes formes de violences. «Soyons les acteurs de la chose politique dans la vérité, adoptons le langage de la vérité sans violence verbale dans le respect de l’autre et de ses convictions. La vérité exige une conformité morale entre notre dire et notre faire». Mieux, conseille-t-il, «sachons nous manifester réciproquement respect et estime, dans nos différences, jusque dans nos compétitions politique qui doivent se dérouler à la loyale, dans la vérité.».

ABBE JOSEPH DIE SANOU FAYE, VICAIRE A LA PAROISSE SAINTE JEANNE D’ARC DE FATICK : «Sans la paix, on ne peut pas avoir des élections épanouissantes»

A l’instar des toutes les communautés du monde et des autres régions du Sénégal, les chrétiens de Fatick ont célébré la Nativité, hier mardi 25 décembre. Et ici aussi, le message de paix en perspective de la présidentielle de 2019 figure en bonne place dans la messe dite par Abbé Joseph Dié Sanou Faye. Selon Pressafrik, le vicaire à la paroisse Sainte Jeanne d’Arc de Fatick a déclaré que «sans la paix, on ne peut pas avoir des élections épanouissantes, des élections paisibles.» suffisant pour qu’il prie pour la paix sur tout le Sénégal. «Gloire à Dieu, Seigneur des cieux, paix aux hommes ; donc paix sur nous, paix sur nos dirigeants, paix sur notre cher Sénégal, parce que sans la paix, on ne peut rien réaliser.» Ces appels pour la paix a ont aussi été lancés à Tambacounda, à Kaolack et partout à travers le Sénégal.

ABBE AUGUSTIN THIAW, VICAIRE DE LA CATHEDRALE DE DAKAR : «Nous demandons à Dieu de nous donner un président de la République selon son Cœur»

Emboitant le pas à l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, Abbé Augustin Thiaw, vicaire de la cathédrale de Dakar a invité les acteurs politiques à la concorde et à tenir un discours de vérité. Pour cela, le secrétaire général de la Conférence épiscopale du Sénégal en appelle à la tenue d’une élection présidentielle paisible basée sur la justice et la transparence. Non sans demander à «Dieu de nous donner un président de la République selon son Cœur.» Il s’exprimait en marge de la messe de minuit. «(…) Le message que Mgr Benjamin Ndiaye a adressé à toute la nation sénégalaise pour souhaiter, dans le cas précis des élections au Sénégal, des élections paisibles, basées sur la justice, la transparence. Et nous demandons à Dieu de nous donner un président de la République selon son Cœur. Il est normal que, comme l’a dit l’archevêque, dans de pareilles circonstances, qu’il y ait beaucoup de paroles, beaucoup de bruits, beaucoup de prétentions; et cela est normal. Mais que cela soit basé sur la vérité. Et donc, tous les acteurs politiques, tous ceux qui les soutiennent, s’ils doivent prendre la parole pour convaincre ou s’adresser aux citoyens sénégalais, que cela soit bâti dans la vérité; que ça soit des paroles vraies; que ça soit aussi des paroles qui inspirent la confiance, la paix, parce que (dans) notre Sénégal, aujourd’hui, on n’a pas besoin de tension, de mensonge. Mais on a besoin tout simplement que tous les Sénégalais, tous corps confondus, toutes religions confondues, que nous soyons comme un seul corps et que nous puissions soulever ce poids social qui est notre pays. Et nous faisons confiance à la bonne volonté de tous les Sénégalais parce que, tout naturellement, la paix, c’est vraiment le désir le plus partagé chez tout homme. Même s’il existe que quelqu’un soit bagarreur ou quelqu’un incite à la violence, intérieurement pour lui c’est une forme de créer la paix. Mais, la paix que le Seigneur voudrait que nous puissions donner, c’est cette paix qui est bâtie sur la vérité, sur l’amour sur même le sacrifice de l’individu. Voilà, donner sa vie pour le bien des autres.»

MGR PAUL ABBEL MAMBA DIATTA, ÉVEQUE DE ZIGUINCHOR :  «L’Etat doit travailler à donner à chaque candidat ses chances»

Mgr Paul Abbel Mamba Diatta, l’évêque du Diocèse de Ziguinchor, à l’image de beaucoup des chefs des églises des régions du Sénégal, a invité les politiques à plus de responsabilité, une concurrence saine, pour une élection apaisée. Dans son message délivré lors de la célébration de Noël (messe), à environ deux mois de la présidentielle, et relayé par Dakaractu, il demande à l’Etat du Sénégal, qui organise les élections, de mettre tous les candidats déclarés sur le même pied d’égalité. «Pour ce qui est de notre pays, nous rêvons de bâtir un pays prospère où cette dignité de l’homme sera prise en compte par un développement humain et social. Et nous avons besoin de leader pour conduire la destinée de notre pays. Nous traviallons chacun à l’ambition de servir notre pays et les projets sont différents. Il appartient aux citoyens de faire le discernement pour choisir la personne idoine pour conduire notre destinée. Et dans cette compétition qui doit rester saine, chacun doit respecter son concurrent. Et l’Etat, qui est garant des libertés et des droits, doit travailler à donner à chaque candidat ses chances. Et aux citoyens de choisir celui qui convient pour la gestion du bien commun. Et donc, il est de la responsabilité de chaque citoyen, qu’il soit candidat ou pas, ou qu’il soit électeur, de travailler à ce que nous ayons des élections libres et transparentes qui nous préservent des lendemains de crises ou de violences. Je pense que si chacun accomplit son devoir dans le respect des personnes et des institutions, nous pourrons avoir une élection apaisée et nous pourrons aussi gagner du temps pour aller tout de suite à l’essentiel, au développement de notre pays. Alors, je lance à nous tous, puisque nous sommes tous citoyens, et à ceux qui veulent nous gouverner, leur attitude commandera nos suffrages: s’ils sont respectueux des autres, les citoyens leur feront confiances, mais s’ils usent de moyens violents ou irrespectueux, cela ira en leur défaveur. Alors, nous invitons tous et nous prions tous ensemble pour que cette élection se passe dans de meilleurs conditions.»<

Originally posted 2018-12-26 21:52:56.