L’ambassadeur de Chine loue la qualité de l’enseignement supérieur sénégalais

Sénégal

L’ambassadeur de Chine au Sénégal, Zhang Xun, a magnifié vendredi à Dakar, la qualité de l’enseignement supérieur sénégalais à l’occasion de la remise des trophées aux lauréats du concours international organisé par Huawei.

« Dans cette compétition de très haut niveau de plus de 800 candidats, 10 étudiants ont eu plus de 800 points/1000, dont 3 plus de 900 points. Ce résultat brillant illustre pleinement la qualité de l’enseignement supérieur du Sénégal », a-t-il souligné.

Les trois lauréats qui ont reçu une médaille, représenteront le Sénégal à la compétition internationale de Huawei ITC 2019, prévue en mai prochain en Chine. Sur les 50 finalistes du concours, dix d’entre eux bénéficient d’une bourse de formation, cinq autres d’une bourse de cycle complet dans les universités chinoises.

Le diplomate chinois a souligné que les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont un secteur clé pour la réalisation du Plan Sénégal émergent (PSE), le référentiel de la politique économique et sociale du pays à moyen et long terme.

Les TIC, a-t-il poursuivi, jouent un rôle important dans la promotion du développement économique et social et dans l’amélioration du niveau de vie de la population sénégalaise.

La Chine et le Sénégal ont élaboré une coopération fructueuse, a-t-il rappelé, ajoutant que la société chinoise Huawei a réalisé dans ce pays le projet de large bande et le projet Smart Sénégal. Ces projets ont contribué à la « transformation numérique » de nombreux secteurs sénégalais tels que la gestion publique, la construction urbaine, l’éducation, etc.

Installée au Sénégal depuis plus de 10 ans, l’entreprise pionnière chinoise du secteur des TIC sur la scène internationale, « a beaucoup contribué au développement socio-économique du pays, en créant des emplois et en formant un grand nombre de techniciens ».

Le ministre sénégalais de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne, a pour sa part déclaré que le concours est adossé à une politique de mise en place de l’académie Huawei dans les institutions d’enseignement supérieur.

http://french.peopledaily.com.cn