Indice Mo Ibrahim de la gouvernance Le Sénégal occupe la 10 place.

Sénégal

L’indice Ibrahim 2018 sur la gouvernance a été rendu public par la fondation le 29 Octobre. Ce 12e indice place le Sénégal à la 10e place des pays qui ont fait des progrès en matière de bonne gouvernance.

Le Sénégal depuis l’avènement de sa seconde alternance s’est inscrite dans un registre de reformes pour rendre le climat des affaires plus attrayant et parmi ces reformes celle relative à la bonne gouvernance figure au premier plan.

Cependant les progrès enregistrés par le Sénégal relèvent majoritairement de la catégorie « développement humain ». L’Indice Mo Ibrahim relève notamment les avancées de Dakar en matière de lutte contre la pauvreté et de santé – le Sénégal aussi, avec le Burkina Faso, l’un des deux seuls pays dont les progrès dans le domaine de la santé ont été constants durant la dernière décennie.

Selon les estimations faites, notre pays se serait amélioré de 3,7 points au cours des dix dernières années. Des améliorations ont été notées notamment dans la lutte contre la pauvreté et l’amélioration de la santé des populations. Alors qu’en termes de ‘’Gouvernance globale’’, la réduction du train de vie de l’Etat aurait été un choix raisonnable de la part du régime pour gagner d’avantage des points dans le classement.

Ainsi le pays de la Teranga fait aussi partie, avec l’Ouganda, le Zimbabwe, le Cap-Vert et le Tchad, des cinq pays qui ont le plus progressé en matière d’accès à l’électricité.

L’étude réalisé par la fondation montre que le Sénégal a encore des efforts à faire pour espérer rejoindre le concert des bons élèves en terme de bonne gouvernance. Il s’agit du trio de tête composé de l’ile de Maurice, des Seychelles, et du cap vert qui, à l’exception du Cap Vert font partie des pays qui ont enregistré les plus grandes performances en terme de développement durable.

Le pays de la Teranga fait aussi partie, avec l’Ouganda, le Zimbabwe, le Cap-Vert et le Tchad, des cinq pays qui ont le plus progressé en matière d’accès à l’électricité.

Cependant cela ne suffit pas pour que le Sénégal puisse faire partie de ce trio Maurice, des Seychelles et du Cap Vert qui ont réalisés les plus grandes performances en terme de bonne gouvernance ou encore des bons élèves notamment la Cote d’Ivoire, du Maroc et du Kenya qui ont donné satisfaction avec une progression significative de bonne gouvernance.

Toutefois ce classement montre bien que Maurice, des Seychelles et du Cap Vert même si ces pays peuvent mieux faire dans la bonne gouvernance.

Yanda SOW