Huawei dénonce les restrictions imposées par Trump

Huawei

Le président américain a finalement signé le décret qui interdit aux opérateurs télécoms américains de se fournir en équipements auprès de groupes dont les activités sont jugées dangereuses. Parallèlement, le département américain du Commerce a décidé de placer le groupe chinois sur la liste des entreprises pour lesquelles il faut le feu vert de l’administration pour commercer.

La menace planait depuis de longs mois.  Donald Trump a finalement signé le décret qui interdit aux opérateurs télécoms américains de se fournir en équipements auprès de groupes dont les activités sont jugées dangereuses pour la sécurité nationale américaine. Même s’il n’est pas explicitement cité dans ce texte, le chinois Huawei n’a pas tardé à réagir. Et dénoncé des « restrictions déraisonnables qui empiéteront sur les droits de Huawei ».

L’occasion également de mettre en avant le fait que cette décision est « aberrante » d’un simple point de vue économique. Elle ne fera en effet que « cantonner les Etats-Unis à des alternatives inférieures et plus coûteuses » en matière de 5G, technologie pour laquelle Huawei se présente comme « le leader sans rival ».