Gouvernement de « résultats et d’actions » : Ousmane Sonko liste les 5 priorités de son équipe

Après trois jours d’attente, la montagne a enfin accouché son premier bébé tant entendu par les Sénégalais. Le Premier ministre Ousmane Sonko a finalement rendu public la liste des membres de son gouvernement ce vendredi 5 avril.

25 ministres et 5 secrétaires d’Etat choisis pour mettre en œuvre le « Projet »

Composé de 25 ministres dont 4 femmes et 5 secrétaires d’Etat, ce premier gouvernement du président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, est marqué notamment par la présence d’officiers supérieurs dans des postes clés tels que : le ministère des Forces armées et le ministère de l’Intérieur. Des départements stratégiques dirigés respectivement par le Général Birame Diop et le Général Jean Baptiste Tine.

A côté de ces ministères de souveraineté, on peut noter la présence d’experts aguerris à la tête d’autres départements hautement stratégiques comme celui de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Dr El Hadj Abdourahmane Diouf) ; de l’Industrie et du Commerce (Dr Serigne Guèye Diop) ; de l’Économie, du Plan et de la Coopération (Abdourahmane Sarr) ; des Finances et du Budget (Cheikh Diba) ; entre autres.

La composition de cette première équipe gouvernementale semble être le résultat d’une analyse approfondie des défis auxquels le pays est confronté, avec une volonté de mettre en place une équipe diversifiée et compétente pour y répondre. D’ailleurs, c’est ce qu’avait annoncé le Premier ministre Ousmane Sonko, juste après sa nomination le 2 avril. Il s’agit, selon lui, d’un « gouvernement conforme » à leur fameux projet tant chanté pour le Sénégal.

« Le Chef de l’Etat m’a chargé de lui proposer une équipe gouvernementale conforme à notre projet pour le Sénégal. Le gouvernement ainsi mis en place ce 5 avril 2024 est un gouvernement de rupture et d’appropriation des aspirations et attentes légitimes des populations. C’est un gouvernement qui incarne le projet, une transformation systémique plébiscitée par le peuple sénégalais le 24 mars 2024 à travers l’élection au premier tour avec 54,28% des suffrages, S.E.M. Bassirou Diomaye Diakhar Faye, président de la République », a déclaré, avec fermeté, le tout nouveau Premier ministre du Président Bassirou Diomaye Faye.

Il ajoute : « C’est un gouvernement de rassemblement cohérent et rationalisé en termes de ministères. C’est un gouvernement de proximité, un gouvernement d’innovation et d’efficacité exclusivement au service du bien-être primordial des Sénégalaises et des Sénégalais ».

Sur la base des orientations du président de la République qui définit la politique de la nation, Ousmane Sonko renseigne que ce gouvernement de résultats et d’actions dont il a la responsabilité de la direction, va agir autour de 5 priorités majeures. Premièrement : la jeunesse, l’éducation, la formation, l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes et des femmes. Deuxièmement : la lutte contre la vie chère et l’amélioration du pouvoir d’achat des populations. Troisièmement : la justice, la protection des droits humains, la bonne gouvernance, la transparence, la reddition des comptes et l’amélioration du système démocratique et électoral. Quatrièmement : la souveraineté économique, l’exploitation optimale des ressources naturelles, la prospérité et le développement endogène global et durable du Sénégal. Et cinquièmement : la consolidation de l’unité nationale, de la cohésion sociale et territoriale ainsi que le renforcement de la sécurité, de la paix et de la stabilité du pays.

Avec une variété de profils, notamment des militaires, des économistes, des experts en développement durable et en communication, cette première équipe restreinte à l’image d’une équipe de football assoiffée de trophée, peut permettre une approche multidimensionnelle des problèmes auxquels le pays fait face, notamment la vie chère et l’emploi des jeunes. Ici, des ministères tels que l’éducation, la santé, l’économie, l’emploi et la jeunesse sont clairement identifiés comme prioritaires. Ce qui indique une volonté de répondre aux besoins fondamentaux de la population et de stimuler le développement économique du pays, avec l’exploitation prochaine du pétrole et du gaz, qui suscite tant d’espoir au niveau de cette jeunesse impatiente.

Source : Cheikhou AIDARA – Seneweb.com | 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*