De gros changements apportés pour le gouvernement, Sonko et Diomaye ont tranché

Le président Bassirou Diomaye Faye et le Premier ministre ont tranché, il fallait un gouvernement de rupture qui se veut efficace et des changements notables ont donc été faits. Le régime en place a formé un gouvernement composé de 25 ministres et 5 secrétaires d’État.

Cette nouvelle administration se distingue par la consolidation de ministères qui n’étaient pas traditionnellement regroupés. Selon le Premier ministre Ousmane Sonko, ce gouvernement se veut être un rassemblement cohérent, rationalisé en termes de ministères. À titre d’exemple de cette rationalisation, les domaines de la jeunesse, du sport et de la culture sont désormais réunis sous un même ministère, dirigé par Khady Diene Gaye.

De même, le ministère de l’Industrie est fusionné avec celui du Commerce, sous la direction de Serigne Gueye Diop, tandis que le ministère de l’Emploi est associé à celui du Travail, avec à sa tête Yankhoba Diémé. L’ensemble du secteur des transports, terrestres et aériens, ainsi que des infrastructures, est placé sous la direction de Malick Ndiaye. Le ministère de l’Urbanisme est désormais combiné à celui des Collectivités Locales, dirigé par Moussa Balla Fofana ; le Tourisme et l’Artisanat sont confiés à Mountaga Diao ; et l’Agriculture ainsi que l’Élevage sont sous la responsabilité de Mabouba Diagne, pour ne citer que quelques exemples parmi les plus notables.

Lors de l’annonce de la composition de son nouveau gouvernement, Ousmane Sonko a affirmé qu’il s’agissait d’un gouvernement de proximité, d’innovation et d’efficacité, dédié exclusivement au bien-être essentiel des Sénégalais.

Source : Par Modou Mamoune Tine https://www.senenews.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*