Avant son immolation devant le palais : Cheikh Diop est mort

Sénégal

L’homme qui a tenté de s’immoler devant les grilles du palais du Président sénégalais, Macky Sall, est mort des suites des blessures occasionnées par le feu qu’il avait mis à son corps.

A Dakar,

Cheikh Diop a en effet rendu l’âme à l’hôpital Principal, le dimanche 4 novembre 2018, où il a été admis après avoir été sauvé, vendredi 2 novembre, par un automobiliste qui a éteint le feu grâce à son extincteur. Avant de penser au suicide, Cheikh Diop avait pris le soin d’alerter, à travers une vidéo.

Dans la vidéo, M. Diop évoque TOUT. Il explique avoir été expatrié depuis de longues années. Voulant aider son neveu à voyager en Europe, il s’est embourbé dans une histoire de faux documents. Ce qui l’a envoyé en prison, placé sous mandat de dépôt par le juge Mamadou Seck. Un jour, alors qu’il souffrait de maux de tête, il a été admis à l’infirmerie de la prison où il a reçu une injection du Dr Mamadou Ndiaye, pénitencier de son état, qui lui causera tous les ennuis du monde. Il raconte en effet que cette injection a causé une effusion de sang qui a poussé les gardes pénitentiaires à l’envoyer à l’hôpital où il a finalement été amputé du bras.

Dans ses confidences, Cheikh Diop cite des noms de personnalités qui avaient promis de l’aider. Outre son avocat, Me Alassane Dioma Ndiaye, il cite le nom du ministre sénégalais de la Justice, Me Sidiki Kaba, celui de l’agent judiciaire de l’Etat, Antoine Diome. Il a interpellé le chef de l’Etat, Macky Sall, à qui il a demandé de prendre ses responsabilités et l’endommager. Dans ses confidences, il indique que le ministre sénégalais des Finances, Amadou Bâ l’a mis en rapport avec son frère qui l’a reçu plusieurs fois. Mais que rien ne sera fait.

Dans cette vidéo qui émeut tout le Sénégal, Cheikh Diop a dit avoir épuisé toutes les voies de recours. Sans suite. Enfin, la suite a été sa mort tragique dans des conditions que les Sénégalais, dans leur intégralité, ont du mal à accepter. Une mort pas comme les autres, qui risque de faire tâche d’huile.