13 000 femmes dépistées, 1476 filles vaccinés… : Les résultats d’Octobre rose

C’est la fin de la campagne « Octobre Rose » destinée à la lutter contre le cancer du sein… Clôturant hier, à Diourbel,  cet évènement dédié à la lutte contre le cancer du sein, la ministre de la Santé a fait le point.

Au total, 1644 activités de sensibilisation ont été réalisées et 13 076 femmes dépistées des cancers du sein et du col de l’utérus dans l’ensemble du pays, durant l’édition 2023 de la campagne «Octobre rose», a révélé, dimanche, la ministre de la Santé et de l’action sociale, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye. «La mobilisation et l’abnégation des prestataires de la santé et des acteurs communautaires ont permis, pendant cette campagne 2023, d’obtenir, au niveau national, d’importants résultats. On peut citer la réalisation de 1644 activités de sensibilisation et le dépistage de 13 076 femmes sur les cancers du sein et du col de l’utérus», a-t-elle déclaré.

Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye s’exprimait ainsi à l’occasion de la cérémonie officielle de clôture de la campagne «Octobre rose», organisée à Diourbel, en présence de plusieurs autorités administratives, locales et religieuses. Elle a également fait état, à cette occasion, de la prise en charge de 953 lésions précancéreuses du col de l’utérus et de 103 cas suspects de cancer du sein, de même que la vaccination de 1476 filles aux Hpv 1 et 2, pour les prémunir de ces deux cancers.

«Octobre rose, bien plus qu’une campagne, est un moment de ralliement, un appel à l’action, une lueur d’espoir pour toutes les personnes touchées par les cancers en général, et par les cancers du sein et du col de l’utérus en particulier», a-t-elle souligné.